Le tableau électrique, le cœur de votre installation électrique

Que vous habitiez dans une maison à la campagne ou dans un appartement en ville, vous possédez un tableau électrique. Parfois appelé tableau, coffret ou armoire électrique, celui-ci distribue l’électricité dans toutes les prises de courant et circuits d’éclairage de votre habitation. Il est littéralement le cœur de votre installation électrique.  Il permet de transmettre l’électricité du réseau public à votre domicile en un claquement de doigts et en toute sécurité. CD Engineering, électricien à Bruxelles, vous en dit plus sur le tableau électrique de votre logement.




tableau électrique

Qu’est-ce qu’un tableau électrique ?

Le tableau électrique est un ensemble de composants vous permettant d’utiliser l’électricité en toute sécurité dans votre habitation. Dans ce coffret, vous y trouverez notamment des disjoncteurs, des interrupteurs différentiels et divers branchements… Ces différents éléments jouent un rôle primordial dans la sécurité de votre installation. 

En plus de cela, le coffret électrique centralise toute l’électricité et la distribue dans votre maison. Le tableau électrique est donc à la source de l’alimentation de vos appareils électriques. Ce tableau opère via l’installation de votre gestionnaire de réseau électrique auquel il est raccordé. Il est habituellement placé à l’intérieur de votre domicile, soit dans votre cave, soit dans votre garage. En tout cas, il est toujours dans un endroit sec et relié au compteur électrique auquel il faut le raccorder.

Comment bien choisir son tableau électrique ?

Sur le marché actuel, vous trouverez plusieurs modèles de tableaux électriques. Sachez que pour faire un choix judicieux, il est primordial de respecter certains critères avant tout. La taille du logement et le nombre de pièces à alimenter en électricité auront un impact sur les dimensions des coffrets. Les normes électriques en usage ainsi que les composants à brancher seront aussi à prendre en compte. Dans le cas d’une installation pour de la domotique, d’autres critères s’ajouteront.

La première étape à respecter est la superficie du logement à alimenter. Plus vous avez de pièces, plus la demande en électricité sera importante. Malgré cela, choisir son tableau électrique n’est pas qu’une question de taille.  Évidemment, avoir une vision évolutive est un plus. Privilégiez donc des tableaux électriques légèrement plus grands en cas de besoins en électricité supplémentaire.

En plus, il est primordial que votre tableau soit conforme aux normes en vigueur afin de pouvoir consommer votre énergie en toute sécurité. Il s’agit d’une règle applicable pour tous les logements, neufs ou anciens, pour protéger ses occupants d’accidents potentiellement graves. Il sera alors nécessaire d’équiper votre installation d’un disjoncteur principal, d’un raccordement à la terre, de respecter une taille minimale…

Un tableau pré-équipé ou un coffret nu ?

Cela dépend de vos besoins et de vos talents d’électricien ! Vous pouvez opter pour un nouveau tableau nu ou pré-équipé. A l’opposé du tableau nu, la version pré-équipée est déjà composée de fils électriques. Cette dernière vous facilitera alors grandement la tâche dans vos travaux d’installation ou de rénovation électrique. En effet, il dispose déjà du nombre idéal de rangées et d’appareillages à connecter. Il ne vous restera finalement plus qu’à prendre en compte les critères mentionnés dans le paragraphe précédent.

Si vous optez pour le tableau pré-équipé, vous choisissez la facilité pour vos travaux. Néanmoins, il reste primordial de s’y connaître un minimum lorsqu’on travaille sur son installation électrique. Que vous soyez bricoleur avéré, de longue date ou amateur en électricité, nous vous conseillons de prendre contact avec un électricien professionnel comme CD Engineering dans tous vos travaux ! N’hésitez donc pas à nous contacter sur notre site ou par téléphone au 02 381 31 01 pour tout dépannage !



Comment se compose un tableau électrique en Belgique ?

Si vous regardez le schéma d’un tableau électrique, vous remarquerez que celui-ci se compose de différents éléments :

  • Le bornier de répartition
  • Les câbles électriques et fils conducteurs
  • Les peignes électriques, qui sont les connecteurs verticaux et horizontaux
  • Le bornier de raccordement de mise à la terre
  • Les interrupteurs différentiels
  • Les disjoncteurs divisionnaires
  • Le rail métallique de support

À cela peuvent s’ajouter par exemple un parafoudre ou encore un télérupteur par exemple.

Comment installer un tableau électrique secondaire ?

Vous avez fait des travaux dans votre maison et votre tableau électrique n’est plus suffisant pour distribuer du courant électrique dans votre habitation ? Afin de ne pas changer complètement votre tableau électrique, en Belgique, vous pouvez ajouter un tableau électrique secondaire.

Pour cela, vous devez placer votre nouveau tableau à côté du principal. Nous vous conseillons d’acheter un tableau électrique pré-équipé car l’installation sera plus simple. Veillez à choisir le bon calibre de disjoncteur pour vous assurer de la bonne alimentation de tout votre logement.

  • Pour installer un tableau électrique secondaire, commencez par étudier le schéma d’un tableau électrique. Vous en aurez besoin par la suite pour reconnaître les fils d’alimentation à installer depuis le tableau principal vers le secondaire.
  • Veillez à bien mettre en place le fil de terre et à le raccorder au bornier à la terre
  • Connectez les circuits électriques de votre nouvelle installation à votre tableau secondaire et vérifiez que le calibrage de protection du disjoncteur divisionnaire corresponde aux types de circuits à protéger et à vos appareillages
  • Terminez par bien raccorder le tableau électrique secondaire au tableau principal

Comment changer un disjoncteur sur un tableau électrique en Belgique ?

Vous souhaitez ajouter un disjoncteur général ou un disjoncteur de branchement sur votre tableau électrique ? Pour cela, vérifiez d’abord qu’il vous reste un emplacement sur le rail. Clippez-y ensuite le nouveau disjoncteur et raccordez-le via les fils électriques et les peignes verticaux et horizontaux.

Notez qu’en cas de besoin, un électricien peut effectuer toutes ces opérations. Doté du meilleur matériel électrique, il évite les risques de surcharge, d’électrocution ou encore des problèmes de dérivation électrique.

How useful was this post?

Click on a star to rate it!

Average rating 5 / 5. Vote count: 21

No votes so far! Be the first to rate this post.