Lorsque vous installez ou faites installer le système électrique de votre habitation, vous devez obligatoirement ajouter un tableau électrique. Sur ce dernier, vous trouverez des disjoncteurs. Leur rôle est de protéger vos installations d’une éventuelle surcharge de courant qui les mettraient en danger. Cette surcharge peut notamment survenir des appareils électriques : lave-linge, plaque de cuisson, four, prises électriques, etc. Mais alors, quel disjoncteur faut-il installer pour un chauffage électrique ? CD Engineering électricien agréé revient avec vous sur les points essentiels à savoir sur le sujet.




quel disjoncteur pour chauffage électrique

Quel disjoncteur pour chauffage électrique : quels sont les types de disjoncteurs ?

Pour raccorder votre chauffage électrique, vous devez choisir l’interrupteur différentiel adapté pour protéger le circuit électrique. Les deux types les plus communs sont les différentiels AC ou A.

Si vous vous demandez quel disjoncteur choisir pour un chauffage électrique, sachez que les deux conviennent. En effet, le seul point sur lequel vous devrez prêter attention est l’intensité que supporte ce dernier. Comptez donc au moins 30mA de sensibilité dans la plupart des cas. Nous conseillons de partager les circuits électriques liés à votre chauffage avec au moins deux interrupteurs différentiels. Comme ceci, si vous êtes face à une coupure de courant, vous aurez toujours au moins un radiateur pour vous chauffer.

Sachez que si vous avez un problème au niveau de votre matériel électrique, vous aurez peut-être besoin d’une rénovation électrique.

Quelle est la différence entre un disjoncteur monophasé et un disjoncteur triphasé ?

Selon le volume de votre habitation ou de votre entrepôt, vous allez vous demander quel type de disjoncteur est le plus approprié. En effet, il existe deux types de courants : le courant monophasé ou triphasé. Voici quelques indications pour bien comprendre comment ils fonctionnent.

Pour une habitation individuelle, le courant monophasé est le plus courant et utilisé. En effet, il s’adapte facilement aux besoins classiques. En d’autres termes, il est composé de conducteurs phase et neutre ainsi que d’un conducteur de protection qui est la terre. Cela permet d’alimenter l’ensemble des appareils électroménagers d’une habitation. La tension associée est de 230 volts.

De l’autre côté, le courant triphasé est souvent réservé aux installations nécessitant une forte puissance. Il se compose de quatre câbles : un câble neutre et trois câbles phase en plus du conducteur de protection. Cette solution permet d’avoir une tension jusqu’à 400 volts, bien plus puissant.

Comment installer un disjoncteur pour chauffage électrique ?

Pour votre chauffage électrique, munissez-vous de votre disjoncteur différentiel AC ou A à minimum 30mA. Avant de l’installer, pensez à bien couper le courant. Ensuite, ouvrez le tableau électrique et clipsez-le sur le rail à côté d’un autre. Après cela, placez un peigne d’alimentation (côté noir et côté bleu) sur le rail. Par la suite, connectez les 3 fils et indiquez à l’aide d’une étiquette le circuit que le disjoncteur protège. Pour terminer, remettez le courant et faites le test.

SI vous n’avez aucune connaissance en électricité et que vous avez besoin de revoir votre installation électrique domestique ou de faire une mise aux normes électriques, faites plutôt appel à un électricien qualifié. Enfin, si vous avez un doute sur quel disjoncteur utiliser pour le chauffage électrique, contactez des professionnels. L’équipe de CD Engineering est joignable au 02 381 31 01 pour vous aider.